Vos frais d'hospitalisation

Les frais d'hospitalisation se composent

  • du tarif du séjour ou du tarif journalier de prestation qui correspond à la discipline du service dans lequel vous êtes hospitalisé (en partie pris en charge par votre régime d'assurance maladie);
  • du forfait journalier (fixé par arrêté ministériel) participation forfaitaire, à la charge des patients, qui correspond aux frais d'hébergement.


Dans les unités de soins de longue durée, la tarification du séjour est établie sur la base de forfaits spécifiques. La prise en charge d'une partie de vos frais de séjour peut être effectuée directement par les organismes de sécurité sociale sur présentation de votre carte vitale (principe du tiers payant). On appelle « ticket modérateur » la part des frais de séjour qui n'est pas prise en charge par l'assurance maladie. Il revient alors à votre mutuelle, à un organisme complémentaire (ex : CMU) ou à vous-même d'en assurer la charge. Le tarif des frais de séjour, révisable annuellement, est affiché à l'accueil administratif. Vous pouvez connaître le montant des frais que vous aurez à payer en vous adressant à l'accueil administratif.

 

Forfait chambre particulière

Il est possible, selon les disponibilités du service, de bénéficier d'une chambre particulière. Dans ce cas, une compensation financière vous sera demandée. Certaines mutuelles prennent en charge ce supplément, d'autres non. Il vous revient de le vérifier.

 

Activité libérale

Certains praticiens hospitaliers consacrent une partie de leur temps à l'exercice d'une activité libérale, anciennement dénommée secteur privé (conformément aux articles L. 6154-1 à L. 6154-6 du code de la Santé Publique). Si vous choisissez expressément d'être traité dans le cadre de cette activité libérale, le praticien, ou son secrétariat, doit vous informer des conséquences pratiques de votre choix (montant des honoraires, modalités de versement, situation du médecin à l'égard des organismes d'assurance maladie, etc.).

 

 

propulsé par E-majine