Le retour à domicile

Afin de ramener votre bébé dans les conditions de sécurité réglementaires, il vous sera demandé d'équiper votre voiture d'un siège auto homologué - Dos à la route - (obligatoire cf. les dispositions du code de la route).

 

 Il s'agit d'une offre de soins qui doit répondre à plusieurs critères :

  • être âgée d'au moins 18 ans
  • avoir eu une grossesse physiologique (sans complications)
  • avoir mis au monde un seul nouveau-né (pas de naissances multiples)
  • que votre enfant soit né à terme (37 et 42 semaines, pas de prématurité) et dont le poids correspond à l'âge gestationnel
  • que votre enfant n'ait pas de problème d'alimentation apparent.


Une sage-femme se rend à votre domicile et assure le suivi médical de votre enfant et de vous-même.

  • Elle vous conseille sur l'organisation du quotidien avec bébé à la maison
  • Elle vous apporte un soutien pour l'allaitement maternel et vous conseille pour l'alimentation de bébé.
  • Elle est présente à vos côtés sur un plan médical et peut répondre à vos interrogations
  • Elle informe et répond aux questions relatives à la contraception, aborde la rééducation périnéale et la sexualité.
 

Le programme de retour à domicile (PRADO) organisé par la CPAM

Il s'agit d'une sortie de la maternité minimum :

  • 3 jours après un accouchement voie basse
  • 5 jours après une césarienne

Une à deux visites sont prévues dans le cadre du PRADO.

  • la 1ère visite a lieu, si possible, dans les 48 h suivant la sortie de maternité (et au plus tard dans les 8 jours) ;
  • la 2ème visite est recommandée et planifiée selon l'appréciation de la sage-femme.

Si, lors de ces 2 visites consécutives, aucune anomalie n'est repérée ni chez la mère ni chez le nouveau-né, les visites cessent.

 

Le retour à domicile standard

Des durées de séjour standard ont été définies par accord d'experts comme étant des durées d'hospitalisation en maternité de :

  • 3 à 4 jours après un accouchement par voie basse
  • 4 à 5 jours après un accouchement par césarienne.


La notion de sortie de maternité dans des conditions « optimales » repose sur plusieurs concepts :

  • l'intérêt de la maman et de l'enfant
  • le délai d'adaptation du nouveau-né à la vie extra-utérine pour s'assurer de l'absence de risque (ou d'un risque limité) de complications pour l'enfant
  • le maintien d'une organisation et d'un circuit pour les tests de dépistage néonatals qui ont fait la preuve de leur efficacité.
 
" "