Filtrer par thématique
  • Qualite
  • Inauguration
  • A la une
  • Information
  • Innovation
  • CH Le Mans
  • Urgences
  • Recherche
Slideshow EPMU

Equipe Paramédicale de Médecine d’Urgence

jeudi 11 août 2022

[Reportage]

 

La mission flash sur les urgences et soins non programmés, pilotée par François Braun, actuel Ministre des Solidarités et de la Santé, a cité cette expérimentation portée par le SAMU 72.
 

Avec en moyenne 22 min d’avance de l’EPMU par rapport au SMUR, ces nouveaux modes d’activité permettent une prise en charge précoce et parfois salvatrice des patients en détresse vitale sur nos territoires éloignés de nos antennes SMUR.

De plus, l’EPMU permet de réduire considérablement le temps de prise en charge de l’équipe SMUR une fois présente. D’autant plus que dans certaines indications (20% des cas) le médecin SMUR peut décider au décours de la prise en charge de confier le transfert du patient à l’infirmier de l’EPMU vers un centre hospitalier, et ainsi permettre la disponibilité de l’équipe SMUR pour une autre intervention.

 

 

Les Equipes Paramédicales de Médecine d’Urgence (EPMU) des hôpitaux de Château-du-Loir et Saint-Calais

Avec le soutien de l’ARS Pays de la Loire, le SAMU 72 a mis en place à titre expérimental sur les centres hospitaliers de Château-du-Loir et de Saint-Calais, une solution innovante permettant une amélioration de la prise en charge des urgences vitales pré-hospitalières : une Equipe Paramédicale de Médecine d’Urgence (EPMU).

 

Ces 2 EPMU sont constituées d’un infirmier et d’un aide-soignant conducteur ambulancier expérimentés en médecine d’urgence. Ces professionnels ont été spécifiquement sélectionnés, formés et habilités par le SAMU 72 pour cette pratique. Positionnés au sein des urgences de l’hôpital, ils sont sous la responsabilité hiérarchique du SAMU 72, appliquant des protocoles de prise en charge précis et agissant sous la responsabilité directe du médecin régulateur urgentiste du Centre 15.

 

Fort du bilan très positif, l’ARS Pays de la Loire a donné son accord pour lancer une nouvelle expérimentation au PSSL (Pole Santé Sarthe Loir).

 


Un mode EPMU au Pole Santé Sarthe et Loir (PSSL)

Contrairement aux EPMU de Château-du-Loir et de Saint-Calais, l’EPMU du PSSL ne peut être activé que sur les périodes de non-ouverture du SMUR du PSSL pour cause de manque d’effectif médical. Le SMUR reste ouvert systématiquement dès qu’un médecin urgentiste est présent.  Ce dispositif couvre dans son fonctionnement le même territoire que le SMUR du PSSL (à l’exception des communes situées hors Sarthe et de 6 communes les plus à l’EST, couvertes par l’EPMU de Château du Loir). L’EPMU fonctionnera dans une première phase sur une période de jour de 8h à 20h, 7 jours sur 7 à compter du 27 juin 2022.

 

 

Une prise en charge de la douleur et un transfert optimisé vers l’hôpital

Ce dispositif permet donc une prise en charge plus précoce du patient, garantit le maintien d’une évaluation médicale, mais permet d’optimiser ce moyen médical en réduisant ses temps d’indisponibilité au profit d’autres besoins du territoire.

Pour une part moins importante (38%), l’EPMU peut être engagée sans départ systématique d’un SMUR. Cette catégorie de déclenchement est réservée à la prise en charge des douleurs aigues traumatiques et comas hypoglycémiques sans doute diagnostic et sans critères de gravité.

 

 

Revue de presse :