Filtrer par thématique
  • Qualite
  • Inauguration
  • A la une
  • Information
  • Innovation
  • CH Le Mans
  • Urgences
  • Recherche
Slideshow Monkeypox 741 x 442 px

Monkeypox virus (variole du singe)

vendredi 12 août 2022

Face à la diffusion du virus Monkeypox (variole du singe), la Haute Autorité de santé, saisie par la Direction générale de la santé a recommandé dans son avis du 7 juillet 2022 qu’une vaccination préventive soit proposée aux groupes les plus exposés au virus.

Ainsi, depuis le 11 juillet 2022, en plus des personnes qui ont eu un contact à risque avec une personne malade, les personnes entrant dans les indications retenues par la HAS peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner sur l’ensemble du territoire :

  • Les personnes trans et HSH (hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes) multipartenaires.*
  • Les personnes en situation de prostitution.
  • Les professionnels exerçant dans les lieux de consommation sexuelle.

Les personnes qui ont été en contact avec les personnes infectées doivent se faire vacciner idéalement dans les 4 jours après le contact à risque (avant l’apparition des symptômes) et au maximum 14 jours plus tard ; (et non entre le 4ème et le 14ème jour).

* la contamination au virus Monkeypox n'est pas directement liée au sexe ou à l'orientation sexuelle de l'individu. N'importe qui peut être contaminé par ce virus, dont la transmission s'effectue principalement par contact prolongé, souvent peau contre peau. Mais depuis juin 2022, la majorité des cas ont été observés chez des personnes HSH ayant des partenaires sexuels multiples.

Se faire vacciner au Centre hospitalier du Mans : 

  • Centre de prévention, de vaccination et de dépistage de la Sarthe (Bâtiment Duperrat), 194 avenue Rubillard, 72000 Le Mans, le mardi matin et le jeudi après-midi, en prenant rendez-vous au 02.43.43.43.70

Le vaccin actuel est un vaccin antivariolique de 3ème génération qui a obtenu l’autorisation pour la France en 2022.

En plus de la vaccination, le CPVD informe sur la maladie, les messages de prévention autour des infections sexuellement transmissibles, et orientent ceux qui le souhaitent vers des dépistages complémentaires.

La vaccination peut aussi être envisagée au cas par cas pour les professionnels de santé amenés à prendre en charge les personnes malades.

 

Quels sont les symptômes ? Comment je m'en protège ? Où et comment se faire vacciner ?
Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, répond à vos questions sur le virus Monkeypox.

 

Plusieurs sites internet :

 

A consulter :