Filtrer par thématique
  • Formation
  • Soins
  • CH Le Mans
  • Information
  • A la une
  • Prevention
  • Podcast
  • Offre de soins
  • Recrutement
  • Urgences
  • Recherche
  • Maternite
  • Innovation
  • GHT 72
  • Qualite
  • Inauguration
2023_visuel_siteweb_PRASEPT

Lancement d'une étude en rhumatologie

jeudi 11 mai 2023

Recherche clinique


Lancement d’une étude en rhumatologie pour permettre d’orienter rapidement le diagnostic devant un épanchement articulaire.

Le projet de recherche clinique PRASEPT a pour objectif final de permettre aux médecins généralistes de disposer d’un outil d’aide au diagnostic simple et suffisamment fiable leur permettant de suspecter ou d’exclure a priori une infection de l’articulation dès la consultation initiale.

La phase 2 du projet, portée par le Dr Arthur Vrignaud, médecin généraliste en temps partagé au Centre Hospitalier du Mans, avec le soutien du Dr Emmanuelle Dernis, rhumatologue au Centre Hospitalier du Mans, va être lancée grâce au financement d’un mécène, avec la collaboration de rhumatologues libéraux.
 

Le contexte médical de l’étude

Une arthrite est une inflammation articulaire qui se traduit par une douleur et un gonflement de l’articulation. Lorsqu’elle est d’origine infectieuse, elle est causée par un germe et une hospitalisation est la plupart du temps nécessaire. En revanche, lorsque l’épanchement n’est pas de cause infectieuse, un traitement anti-inflammatoire peut être indiqué. A ce jour, le diagnostic nécessite une ponction de l’articulation puis une analyse afin de confirmer ou non l’infection. Le patient doit donc patienter parfois plusieurs jours, dans un état douloureux, avant de se voir prescrire le traitement adapté.

L’objectif final du projet PRASEPT est de permettre aux médecins généralistes de pouvoir déceler dès la première consultation la présence d’une infection ou de l’exclure a priori via un outil simple et fiable, et ainsi gagner un temps précieux dans la prescription médicale, au bénéfice du patient.
 

Une étude en 3 phases

La phase 1 de l’étude PRASEPT a été lancée en 2021 par le Dr Emmanuelle Dernis (rhumatologue hospitalier) et le Dr Arthur Vrignaud (médecin généraliste), avec un financement de l’hôpital issu de l’appel d’offre interne pour la recherche clinique. Elle a permis d’établir un algorithme prédictif permettant de dégager des situations dans lesquelles le diagnostic d’arthrite septique (infection articulaire) devant un épanchement articulaire pouvait être écarté. Les résultats vont être soumis à publication scientifique prochainement.

La phase 2 de l’étude PRASEPT portée par le Dr Arthur Vrignaud, médecin généraliste, avec le soutien du Dr Emmanuelle Dernis, sera lancée en mai 2023, avec un financement issu du mécénat. L’objectif est d’évaluer les performances de cet algorithme.

Au total, 1450 patients seront inclus sur 9 mois, dans plusieurs cabinets de rhumatologie libérale, principalement du Grand Ouest (75%). Ces inclusions permettront de collecter des données et de comparer les résultats de l’algorithme aux résultats des analyses réalisées en laboratoire.

Cette collaboration ville-hôpital va permettre d’inclure une patientèle ambulatoire, la cible principale de l’algorithme, qui est naturellement différente de la population vue en milieu hospitalier où sont concentrées les pathologies plus sévères et cas plus complexes.

Si la performance de l’algorithme est confirmée, une 3ème phase de mise en pratique sera lancée, en lien cette fois ci avec des médecins généralistes.

« L’objectif est d’apporter une réponse rapide aux patients, en soins primaires » - Dr Arthur Vrignaud

« C’est un pont entre la médecine générale, libérale et la médecine d’hospitalisation de spécialité » - Dr Emmanuelle Dernis

Le projet PRASEPT est accompagné par l’équipe de la plateforme de recherche clinique du Centre Hospitalier du Mans.


Une étude financée grâce à un mécène

Le protocole d’étude de la phase 2 est financé grâce au don d’un patient du Dr Emmanuelle Dernis, chef de service de rhumatologie, pour un montant de 32 276 €, provenant de l’association Spondylo-danse.

Spondylo-danse est une association animée par un patient souffrant de spondyloarthrite, une maladie inflammatoire chronique et évolutive.

Le Centre Hospitalier du Mans tient à adresser
ses plus sincères remerciements au donateur et à l’association.

Logo CHMecenat - Quadri


La recherche au Centre hospitalier du Mans

Le Centre hospitalier du Mans (CHM) fait partie du top 3 des centres hospitaliers (hors CHU) ayant la plus forte activité de recherche clinique en France et est n°1 en terme de recherche industrielle (hors CHU).

Le CHM est par ailleurs membre associé du groupement des Hôpitaux Universitaires du Grand Ouest (GCS HUGO) depuis 2016, véritable reconnaissance de sa forte implication en recherche clinique.