Filtrer par thématique
  • Formation
  • Soins
  • CH Le Mans
  • Information
  • A la une
  • Prevention
  • Podcast
  • Offre de soins
  • Recrutement
  • Urgences
  • Recherche
  • Maternite
  • Innovation
  • GHT 72
  • Qualite
  • Inauguration
2023_visuel_siteweb_remise prix AOI 2022

Remise des prix de l'appel d'offre interne 2022

mercredi 17 mai 2023

Recherche clinique

Remise des prix de l’appel d’offres interne 2022 : 3 projets lauréats

Le 16 mai, le CHM a récompensé 3 lauréats dans le cadre de son 5ème appel d’offres de promotion interne en recherche clinique.

Le Centre Hospitalier du Mans est de nouveau en 2023, le 1er centre hospitalier non universitaire en termes de recherche industrielle (accès aux thérapies innovantes) et académique (reconnaissance de l’activité par ses pairs), selon les classements établis par le ministère de la santé.

Fort de cette dynamique, le CHM s’est engagé dans le développement de projets promus en interne afin d’encourager et de soutenir l’émergence de nouveaux projets et de nouvelles compétences. C’est aussi un facteur d’attractivité pour les futurs professionnels de santé du CHM.

Ainsi, grâce à ses activités de recherche, cette année, l’établissement a réussi à ré-investir près de 100 000 euros pour financer les projets sélectionnés.

Pour cette 5ème édition, 7 projets ont été présentés dont 4 portés par des médecins et 3 par des professionnels paramédicaux.

Selon une procédure exigeante, ces projets ont été évalués par des experts indépendants. Certains ont pu également bénéficier d’une aide méthodologique et statistique de la part de la délégation à la recherche clinique de territoire constituée avec le CHU d’Angers et les autres établissements de santé de l’hémirégion Est des Pays de la Loire.

Arrêts cardiaques, soins intensifs, grossesses… autant de sujets portés par des équipes pluridisciplinaires qui donnent envie à d’autres professionnels de s’engager dans un projet de recherche.
 

Les 3 projets récompensés sont :

  • Projet META-OXI (Dr Nicolas Chudeau - service de réanimation) : l’objectif est de démontrer qu’une pression artérielle maintenue élevée permet de diminuer les dommages cérébraux après un arrêt cardiaque. Cette étude viendra en complément de l’étude METAPHORE (financée par le ministère de la Santé en 2021) qui a pour but de démontrer qu’une pression artérielle élevée permet d’améliorer la survie et de diminuer le risque de séquelles neurologiques après un arrêt cardiaque et dont les inclusions commenceront d’ici la fin de l’année dans près de 30 services de réanimation en France.
     
  • Projet PACKEREA (Dr Mickaël Landais - service de réanimation) : prise en charge médico-chirurgicale des body-packers (mules) en réanimation/unité de surveillance continue de 2010 à 2022 en France dont l’objectif principal est de décrire le nombre et le type de complications sévères survenues en soins intensifs de 2010 à 2022.
     
  • Projet RESIRUPT (Dr Marie-Charlotte Faurant - service de gynécologie) : impact de la rupture précoce de la membrane résiduelle sur la latence de la mise en travail dont l’objectif principal est de savoir si la rupture de la membrane résiduelle diminue le temps avant mise en travail des patientes présentant une RMTAT (rupture des membranes à terme avant travail).